Emmanuelle Larocque, propriétaire du Bikeshop dans la forêt Larose, mène une étude sur l’expérience de participants à un programme d’intervention écosocial
Emmanuelle Larocque, propriétaire du Bikeshop dans la forêt Larose, mène une étude sur l’expérience de participants à un programme d’intervention écosocial

Programme d'intervention écosocial par le sport et le plein air  

Catherine Lefebvre
EAP
Emmanuelle Larocque, propriétaire du Bikeshop situé au P1 de la forêt Larose, à Limoges, et travailleuse sociale, offre un programme d’intervention écosocial par le sport et le plein air aux jeunes adultes de la région, dans le cadre de sa thèse de doctorat.

Le Centre de santé communautaire de l’Estrie, La Forêt Larose et Le Centre Mana, invitent les jeunes adultes âgés entre 18 et 25 ans à participer à un programme d’intervention écosocial par le sport et le plein-air, dans le cadre d’une recherche menée par Mme Larocque pour son doctorat. L’étudiante de l’Université d’Ottawa s’intéresse aux processus d’appropriation de la transition sociale-écologique en intervention sociale et aux trajectoires écologiques et expériences de participants inscrits à un programme d’intervention écosocial par le sport et le plein-air. 

«En raison du contexte actuel de la pandémie, où il y a eu rupture des liens sociaux, et aussi à la lumière des nouvelles souffrances que vit la jeunesse (écoanxiété, syndrome du déficit nature), on constate une augmentation du taux de dépression et d’anxiété chez les jeunes», a expliqué Mme. Larocque. 

Grâce aux collaborateurs, le programme est offert gratuitement les mardis de 9h30 à 12h30, du 14 septembre au 7 décembre 2021 au P1 de la forêt Larose, à Limoges. L’équipement, tel que raquettes, vélos de montagne, fatbikes et tapis de yoga sont fournis.  

Ce programme d’intervention expérientiel en pleine nature est offert par deux travailleurs sociaux, dont Mme Larocque. Il comprend des modules thérapeutiques, psychoéducatifs et écologiques et plusieurs invités contribueront au programme. Les activités sportives suivantes seront pratiquées: randonnées, vélo de montagne, course, yoga et possiblement raquette et fatbike. Pour terminer, un défi santé/écologique sera réalisé.  

Ce programme offre l’occasion aux jeunes de développer des saines habitudes de vie, des habiletés pour gérer le stress et les émotions pour tisser des liens avec leurs pairs et apprendre à se connaître dans un espace de non-jugement, au travers de leurs interactions à la nature. De plus, l’aspect écologique sensibilise les jeunes à la beauté de leur territoire local. 

«Plus nous apprenons à connaître et à aimer la nature, plus nous avons le goût de trouver des moyens pour la protéger car notre santé dépend de la santé de nos écosystèmes», a ajouté la travailleuse sociale.  

Pour plus d'information, il est possible de contacter Mme Larocque au 613-558-1860 ou par courriel à ecyr033@uottawa.ca. Premier arrivé, premier servi.