Fundraising and planning continues at a steady pace to replace the present Centre d’accueil Roger Séguin in Clarence Creek with a bigger, better long-term care retirement home in the community.
Fundraising and planning continues at a steady pace to replace the present Centre d’accueil Roger Séguin in Clarence Creek with a bigger, better long-term care retirement home in the community.

Les travaux du nouveau centre Roger Séguin avancent

Gregg Chamberlain
EAP
Les personnes impliquées dans les plans pour un nouveau, plus grand et meilleur Centre d'accueil Roger Séguin à Clarence Creek sont optimistes quant aux progrès réalisés jusqu'à présent pour faire de ce rêve une réalité.  

«Je suis très enthousiaste à ce sujet», a déclaré Joanne Henrie, administratrice de l'établissement, lors d'une entrevue téléphonique conjointe avec Nicole MacDonald, gestionnaire de projet. 

Le groupe à but non lucratif qui possède et gère le foyer de soins de longue durée et de retraite (SLD) de Clarence Creek est occupé depuis plusieurs années maintenant par un projet de construction d'un nouvel établissement qui répond à la fois aux normes de construction provinciales actuelles pour les SLD et offre également plus de lits pour aider à faire face à la liste d'attente croissante pour l'occupation. 

«Actuellement, nous avons une liste d'attente de huit mois», a déclaré M. Henrie, estimant que 70 à 80 demandes se trouvent dans le dossier de la liste d'attente de Roger Séguin. 

Une récente annonce du gouvernement provincial a confirmé l'approbation de plus d'une douzaine de nouveaux lits pour le SLD. Cela signifie un total de 128 lits dans le plan de conception du nouvel établissement. 

«Nous devons encore collecter des fonds pour le projet», a déclaré M. Henrie, ajoutant que le budget estimé pour le nouvel établissement est d'environ 49 millions de dollars. 

«Environ 40 millions de dollars sont destinés à la seule construction», a déclaré M. MacDonald. 

Le club du Lions de Clarence Creek avait fait don d'une parcelle de terrain adjacente à l'actuel SLD, mais des tests ultérieurs du sol ont indiqué que la nappe phréatique souterraine poserait problème. Le groupe à but non lucratif a trouvé un autre site, situé sur une ancienne propriété agricole près du chemin Lafleur. 

Le plan de conception révisé du projet nécessitera la construction d'une longue route d'accès, ainsi qu'un espace de stationnement pour le personnel et les visiteurs. Cependant, M. MacDonald et M. Henrie ont tous deux exprimé leur optimisme quant à l'excellent emplacement du nouveau Centre d'accueil Roger Séguin. 

Les deux priorités actuelles du projet sont de terminer le plan de conception et de confirmer l'argent nécessaire au projet. Le plan de financement prévoit que le groupe à but non lucratif réunira environ 2,5 millions de dollars de son propre argent, le reste provenant de l'aide du gouvernement des ainés et d'un éventuel prêt de 25 millions de dollars. 

Le SLD reçoit chaque année 250 000 $ en fonds de soutien de la part des Comtés unis de Prescott-Russell. Cette somme est maintenant versée dans un fonds de réserve pour le projet. Le groupe à but non lucratif envisage également d'autres moyens de collecte de fonds. 

Le concept du nouveau centre de soins de longue durée prévoit la construction d'un bâtiment d'un seul étage, au niveau du sol. L'établissement comporterait quatre zones de vie séparées, comprenant chacune 32 lits, ainsi que des zones communes pour les rencontres sociales, un coin cuisine et d'autres éléments. Il y aurait également des cours extérieures communes. 

Le nouvel établissement disposerait également d'une unité de soutien comportemental pour accueillir les résidents qui présentent des troubles du comportement dus à la démence sénile ou à d'autres troubles cognitifs. Un personnel qualifié serait disponible pour aider à prendre soin de ces résidents de SLD. 

L'objectif est maintenant d'achever la conception du projet et de confirmer le financement afin de pouvoir lancer un appel d'offres pour la construction avant la fin de l'année. 

«Tout le monde est très engagé, a déclaré M. MacDonald. C'est un projet formidable depuis le début.»