Les parcs municipaux de la Cité de Clarence-Rockland demeureront ouverts pendant l'ordre de rester à la maison.
Les parcs municipaux de la Cité de Clarence-Rockland demeureront ouverts pendant l'ordre de rester à la maison.

Les parcs municipaux demeureront ouverts

Olivier Frégeau
EAP
Malgré l’état d’urgence annoncée par le gouvernement de l’Ontario, les parcs municipaux de la Cité de Clarence-Rockland resteront ouverts pendant l’ordre de rester à la maison. Toutefois, la surveillance sera plus accrue par les policiers, qui s’assureront que les mesures sanitaires soient respectées en tout temps.

Les patinoires extérieures et les sentiers glacés de la Cité qui demeureront ouverts sont les suivants : Parc Alain Potvin, Parc Bourget, Parc Cathy Cain, Parc Cheney, Parc Dalrymple, Parc Hammond, Parc Laviolette, Parc Richelieu Grande-Rivière et Parc Saint-Pascal. Les côtes de glace des parcs Alain Potvin et Jules Saumure resteront en service. Quant aux sentiers de raquette et de ski de fond, le Parc naturel Lavigne pourra continuer ses activités.

Pour la sécurité de tous, la Cité rappelle qu’il y a un nombre de personnes maximum affiché à chaque site. La distanciation sociale de deux mètres doit être respectée en tout temps et si elle n’est pas possible, il est recommandé de revenir plus tard. Aucun sport d’équipe, ni rassemblement ou flânage ne sera toléré. La Cité demande aux personnes malades qui attendent les résultats des tests de dépistage et aux voyageurs qui ont récemment quitté le Canada de rester à la maison. Le masque n’est pas obligatoire lors de la pratique d’activités extérieures, mais il est recommandé. Il faudra se laver ou désinfecter les mains avant et après avoir visité un parc municipal.

La municipalité prévient que les bancs et autres équipements ne sont pas désinfectés et qu’il revient à chaque personne qui les utilise de prendre garde au virus. Elle demande également à la population de ne pas partager ses équipements comme des patins, des gants, des bâtons, des traîneaux et des skis à d’autres personnes, pour éviter la propagation du virus.