Près de 500 doses du vaccin Pfizer-BioNTech ont été administrées au cours de la première journée de déploiement du Bureau de santé de l'est de l'Ontario.
Près de 500 doses du vaccin Pfizer-BioNTech ont été administrées au cours de la première journée de déploiement du Bureau de santé de l'est de l'Ontario.

Les doses de vaccin du BSEO atteignent près de 500

Stephen Jeffery
EAP
Près de 500 doses de vaccins COVID-19 ont été administrées au Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) depuis que la région a reçu sa première livraison mercredi.

Les résidents et le personnel de la maison de retraite Saint Jacques à Embrun, de la résidence de soins de longue durée Champlain à L'Orignal ont été les premiers à recevoir le vaccin à Prescott et Russell. Les ambulanciers et le personnel du BSEO ont aidé à transporter et à administrer les vaccins Pfizer-BioNTech.

Les vaccins ont ensuite été administrés à la maison de retraite Pinecrest à Plantagenet, au Centre d'accueil Roger-Seguin à Clarence Creek, à la maison de retraite Caressant Care Bourget, au Foyer Saint-Viateur à Limoges et à la résidence Prescott et Russell à Hawkesbury. Le médecin hygiéniste du BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, a déclaré que le calendrier était basé sur des évaluations de risques et qu'il serait modifié si d'autres vaccins devenaient disponibles.

«Nous sommes censés recevoir un plateau par semaine de Pfizer», a-t-il déclaré. «Notre facteur limitant est le nombre de vaccins que nous recevons, et non notre capacité à le faire».

Les premiers vaccins de la région ont été reçus juste avant l'entrée en vigueur d'une ordonnance de séjour à domicile à l'échelle de la province. À partir de jeudi, les résidents ont été tenus de rester chez eux, sauf pour des raisons essentielles. Dans le cadre de ces changements, les rassemblements publics et les réunions sociales organisés en plein air ont été limités à cinq personnes, avec quelques exceptions. Tous les magasins de détail non essentiels, tels que les quincailleries, les détaillants d'alcool et ceux qui proposent des services de ramassage ou de livraison en bordure de trottoir, ont des horaires limités à 7 heures et 20 heures.

Le Dr Roumeliotis a déclaré que le choix du moment de quitter la maison devrait être basé sur le «bon sens». «Ce que nous devons faire, c'est essentiellement aller chercher de la nourriture, aller chercher des soins médicaux ou aller à la pharmacie pour prendre des médicaments, peut-être voir une personne vulnérable, et faire de l'exercice», a-t-il dit.

Des épidémies de COVID-19 ont été signalées au Foyer St-Viateur à Limoges, à la Villa St-Albert et à la Maison de soins infirmiers de Caressant au Bourget. Au moment de la publication, les cas de COVID-19 dans chaque foyer étaient limités aux membres du personnel.

Quarante-deux nouveaux cas ont été signalés jeudi dans toute la région de l'EOHU. Avec 374 cas, janvier était déjà le deuxième mois le plus élevé pour les nouveaux cas COVID-19, derrière décembre seulement.

Le nombre de cas actifs s'élève à 623, soit une baisse de six cas depuis mercredi. De ce nombre, 209 cas provenaient de Prescott-Russell, dont 67 à Clarence-Rockland, 42 à Russell, 38 à Alfred-Plantagenet, 18 à Champlain, 16 à La Nation et 14 à Casselman et Hawkesbury. East Hawkesbury n'a enregistré aucun cas actif.

Le prochain point de presse du BSEO était prévu pour lundi.