The United Counties of Prescott-Russell council (UCPR) will review a request for financial help for the Centre d’accueil Roger Séguin restoration project again later in May. The UCPR wants further information on the project from the non-profit group that operates the long-term care facility in Clarence Creek.
The United Counties of Prescott-Russell council (UCPR) will review a request for financial help for the Centre d’accueil Roger Séguin restoration project again later in May. The UCPR wants further information on the project from the non-profit group that operates the long-term care facility in Clarence Creek.

Les CUPR retardent sa décision sur CARS

Gregg Chamberlain
EAP
Une décision concernant une demande d'aide financière aux Comtés unis pour le Centre d'accueil Roger Séguin pourrait ne pas être prise avant la fin du mois de mai.

«Nous avons des obligations financières importantes pour améliorer nos (propres) infrastructures, a déclaré Valérie Parisien, directrice financière des Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR), lors de la séance du conseil du 28 avril. Nous avons un retard important.» 

Le mois dernier, le groupe à but non lucratif qui possède et exploite le Centre d'accueil Roger Séguin (CARS) a demandé au conseil des CUPR une aide financière pour un projet visant à remplacer l'établissement de soins de longue durée (SLD) existant à Clarence Creek par un nouveau qui répond aux normes actuelles du code du bâtiment provincial pour les SLD et les maisons de retraite pour personnes âgées. 

Le groupe CARS a demandé à l'UCPR une subvention annuelle de 500 000$ sur 30 ans pour aider à couvrir les couts de construction du projet de 49 millions$. Le groupe tente d'amasser 2,5 millions $ pour sa propre part immédiate du projet et cherchera à obtenir l'aide du gouvernement des ainés et à demander un prêt d'Infrastructure Ontario. 

CARS reçoit déjà 250 000$ dans le budget annuel de l'UCPR, mais cette subvention résulte d'une décision d'un conseil précédent et est toujours sujette à révision chaque année lors des discussions budgétaires des CUPR. Le conseil des CUPR et le bureau de Mme Parisien ont exprimé des doutes quant à l'obligation légale de maintenir cette subvention puisque les CUPR ne sont pas propriétaires du Clarence Creek SLD comme elle l'est de la Résidence Prescott-Russell. 

M. Parisien a indiqué au conseil que son bureau attend toujours des informations supplémentaires sur le projet CARS de la part du groupe à but non lucratif. Le conseil a voté pour revoir et discuter à nouveau de la demande lors d'une de ces sessions de mai.