Social housing demand is reaching a crisis point for the City of Clarence-Rockland. One suggestion for dealing with the problem is to convert the Clarence Creek fire station into a combined full-service fire station with a small multi-unit addition of subsidized housing units.
Social housing demand is reaching a crisis point for the City of Clarence-Rockland. One suggestion for dealing with the problem is to convert the Clarence Creek fire station into a combined full-service fire station with a small multi-unit addition of subsidized housing units.

Le conseil étudie la situation du logement social

Gregg Chamberlain
EAP
Le conseil de Clarence-Rockland est ouvert à l'idée de transformer la caserne de pompiers de Clarence Creek en un projet de logements sociaux, mais seulement si les Comtés Unis garantissent une certaine aide.  

Lors de sa séance du 17 mai, le conseil a réexaminé un rapport sur une proposition visant à rénover la caserne de pompiers de Clarence Creek, vieille de 35 ans, et à en faire un projet de logements sociaux à petite échelle, en mettant l'accent sur la fourniture de logements à faible coût pour les mères seules avec enfants. Le rapport indique que la taille et l'état actuels de la caserne ne sont pas adaptés aux besoins du village et des environs et que la ville devra envisager de la remplacer à l'avenir. 

«Il s'agit d'une première demande d'orientation de la part du conseil municipal», a déclaré le chef Voisine, ajoutant que, pour l'instant, le service d'urgence de la ville n'a besoin que de l'autorisation de mener des études de faisabilité supplémentaires. 

Clarence-Rockland a réussi à établir des partenariats avec les Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR) dans le cadre de projets de remplacement des casernes de pompiers de Rockland et de Bourget. Les nouvelles installations servent maintenant de casernes de pompiers et d'ambulances combinées. 

Le rapport sur les services d'urgence suggère à la ville d'envisager un projet de partenariat similaire pour la caserne de Clarence Creek, qui permettrait d'étendre et d'améliorer les services de protection contre les incendies de la caserne et de fournir un petit nombre d'appartements à logements multiples subventionnés. Le rapport souligne que d'autres collectivités ont réaménagé certaines de leurs petites casernes de pompiers de quartier pour y installer des logements sociaux. 

Alain Lacelle, du bureau des services de logement du CUPR, a également présenté au conseil, lors de la réunion du 17 mai, un résumé de la situation des besoins en logement social de Prescott-Russell. La ville de Hawkesbury a la plus longue liste d'attente pour les familles et les personnes âgées qui ont besoin d'un logement subventionné, tandis que Clarence-Rockland a la deuxième plus longue liste d'attente. 

«Et les choses ne font qu'empirer, a déclaré Mme Lacelle, ajoutant qu'il n'y a presque plus de logements subventionnés disponibles. Nous (CUPR) accueillons favorablement tout nouveau développement de logements abordables.» 

«Ces chiffres sont absolument fous, a déclaré le conseiller Mario Zanth. C'est en fait en mode crise.» 

Le conseiller Zanth a noté que la Cité de Clarence-Rockland peut faire des plans pour répondre aux besoins locaux en matière de logement social, mais qu'elle a besoin d'une aide financière de la part des CUPR, du gouvernement supérieur ou d'autres partenaires pour faire quelque chose de constructif avec ces plans. 

Le conseiller Samuel Cardarelli a suggéré que le département des services d'urgence de la ville et le bureau du logement social des CUPR travaillent ensemble à la création d'un «plan modernisé» pour le logement social à Clarence-Rockland qui pourrait inclure la réhabilitation de la caserne de pompiers de Clarence Creek comme une option, et également fournir d'autres options de logements mixtes subventionnés pour la région. Le plan pourrait également inclure des suggestions de partenariats de financement. 

«Nous pourrons ainsi commencer à nous attaquer à ce problème, lentement mais sûrement», a déclaré M. Cardarelli. 

Le conseil a voté à cinq contre trois en faveur de la proposition de M. Cardarelli.