Clarence-Rockland a recouvert le cénotaphe de coquelicots pour la cérémonie du jour du Souvenir.
Clarence-Rockland a recouvert le cénotaphe de coquelicots pour la cérémonie du jour du Souvenir.

Clarence-Rockland rend hommage aux morts lors de la cérémonie du jour du Souvenir

Christopher Smith
Christopher Smith
EAP
Le cénotaphe de Clarence-Rockland a été recouvert de couronnes ce 11 novembre.  

Une grande foule s'est rassemblée devant l'hôtel de ville de Clarence-Rockland ce 11 novembre. Civils et militaires se sont rassemblés devant le cénotaphe pour se souvenir de ceux qui sont tombés au combat. Le maire de Clarence-Rockland, Mario Zanth, a remercié tout le monde d'être venu et a expliqué que la cérémonie avait pour but de se souvenir de toutes les vies perdues dans l'histoire militaire du Canada. Pas seulement la Première et la Deuxième Guerre mondiale, mais aussi l'Afghanistan, l'Iran, l'Irak et tous les autres engagements militaires. Il a également mentionné les nombreux soldats indigènes de l'histoire du Canada que les gens ne connaissent peut-être pas. 

«Si vous ne connaissez pas les soldats autochtones, je vous invite à en apprendre l'histoire», a déclaré M. Zanth. 

Une fois les discours terminés, le député Francis Drouin a déposé une couronne au nom du gouvernement fédéral, la députée Amanda Simard a déposé une couronne pour le gouvernement de l'Ontario et M. Zanth a déposé une couronne au nom de la municipalité. Un représentant de la 204e Légion de Russell a déposé une couronne pour sa filiale, et une cinquième couronne a été déposée pour toutes les mères qui ont perdu des enfants à la guerre. 

À la fin de la cérémonie, la foule a été invitée à s'avancer pour déposer elle-même des couronnes si elle le souhaitait. Personne n'avait de couronne mais les gens ont fait la queue pour déposer sur le monument le coquelicot qui ornait leur poitrine. Au fur et à mesure que la foule se déplaçait, un par un, le cénotaphe a été recouvert de coquelicots rouges et de prières sincères.