Vente de poinsettias pour La Maison Interlude House. Sur la photo, on reconnaît: à l’avant, on retrouve Nancy Charbonneau, coordonnatrice des bénévoles, suivie des bénévoles Lucie Campbell, Rebecca Caplan et André Péloquin. À l’arrière, on peut voir Michelle et André Guindon, ainsi que Line Desjardins.
Vente de poinsettias pour La Maison Interlude House. Sur la photo, on reconnaît: à l’avant, on retrouve Nancy Charbonneau, coordonnatrice des bénévoles, suivie des bénévoles Lucie Campbell, Rebecca Caplan et André Péloquin. À l’arrière, on peut voir Michelle et André Guindon, ainsi que Line Desjardins.

Plus de 25 000$ amassés pour Maison Interlude House

Gérard Malo
EAP
La Maison Interlude qui œuvre auprès des femmes victimes de violence dans les comtés et de Stormont-Dundas-Glengarry et de Prescott-Russell recueille 25 000$ dans sa collecte de fonds du temps des fêtes.

C'est la première fois que l'organisme prélève des fonds en espérant vendre 500 pointsettias. Non seulement la Maison Interlude a-t-elle atteint cet objectif, 1360 plantes ont trouvé preneurs en une semaine seulement. 

L'organisme tient à remercier son équipe de bénévoles qui a travaillé extrêmement fort, tant du côté de la vente que de celui de la livraison. Grâce à leur dévouement, les plantes ont été livrées en un rien de temps! Déjà, tous s’entendent pour fixer l’objectif de l’an prochain à 2000 poinsettias vendus. 

La Maison Interlude tient également à souligner l’engagement exceptionnel de la communauté. Dans plusieurs entreprises, organismes et écoles de la région, des citoyens ont levé la main et ont pris en charge une vente interne au sein de leur organisation. Grâce à eux, le nombre de plantes vendues a littéralement explosé! 

Fondée en 1983, la Maison Interlude House est un organisme francophone sans but lucratif qui offre une multitude de services en français et en anglais. En plus de sa maison d’hébergement pour femmes violentées, l'organisme offre une multitude de services d’approche aux femmes. Au Canada, tous les six jours, une femme est tuée par son conjoint ou son ex-conjoint. Cette année seulement, l’Ontario dénombre 58 féminicides, une augmentation catastrophique de 52% par rapport aux années précédentes. 

Il n’est pas trop tard pour soutenir Maison Interlude! L’organisme accepte les dons en argent tout au long de l’année. Il est très facile et sécuritaire de le faire via le site web de MIH, en cliquant sur le bouton «Faire un don».