Owen Edginton pose pour des photos avec sa famille après avoir reçu le titre d'élève-athlète de l'année pour le programme scolaire des Jeux olympiques spéciaux, lors d'une cérémonie en plein air le 15 octobre à l'École secondaire catholique de Casselman.
Owen Edginton pose pour des photos avec sa famille après avoir reçu le titre d'élève-athlète de l'année pour le programme scolaire des Jeux olympiques spéciaux, lors d'une cérémonie en plein air le 15 octobre à l'École secondaire catholique de Casselman.

Owen Edginton est un Dynamo

Gregg Chamberlain
EAP
Comme tout bon athlète, Owen Edginton ne s'arrête jamais et c'est ce qui fait de lui un Dynamo.

«Il adore participer avec tous ses amis à l'école, a déclaré Diane Edginton, sa mère. Même s'il ne gagne pas de prix ou autres, il est là pour encourager les autres. Il est d'un grand soutien.»   

Ses efforts sportifs, qu'il s'agisse de compétitions personnelles ou de soutien à ses amis et collègues Dynamos de l'École secondaire catholique de Casselman (ESCC), ont valu à Owen Edington, 18 ans,un honneur particulier au début du nouveau trimestre. Il a été nommé étudiant-athlète de l'année pour le programme scolaire Special Olympics. 

«Il est très heureux et fier», a déclaré Diane Edginton, qui sourit en parlant au nom de son fils. 

Owen est le premier élève franco-ontarien à recevoir le prix pour des réalisations sportives exceptionnelles, dans le cadre du programme des Jeux olympiques spéciaux de l'Ontario. Ce n'était pas une tâche facile, car il a dû faire toutes les épreuves de qualifications seul au cours de l'année écoulée, la pandémie ayant empêché les compétitions interscolaires habituelles d'avoir lieu. 

Owen et sa famille ont étudié la liste des défis présentés sur le site Web des Jeux olympiques spéciaux pour les participants à l'athlétisme. Owen a ensuite relevé chaque défi, avec le soutien et la supervision de ses parents, Diane et Jeff, ou de ses sœurs, Arielle et Karina. 

Le football étant le sport préféré d'Owen, les épreuves de course à pied de la liste se sont avérées faciles pour lui. 

«C'est un coureur assez rapide, a affirmé Arielle. Il a fait le 50 mètres en moins d'une minute.» 

Son père, Jeff, a noté que la persévérance d'Owen l'a également aidé à relever certains des défis les plus difficiles de la liste, comme la course en raquettes, avec des distances croissantes de 50 mètres, 100 mètres et 200 mètres à réaliser. 

«Ce n'était pas facile, a déclaré Jeff, ajoutant que si Owen a un peu ralenti sur les distances les plus longues, il n'a jamais cessé d'avancer. Nous travaillions dans une neige assez profonde. Mais il finissait, quoi qu'il arrive.» 

Lors d'une cérémonie en plein air, le vendredi 15 octobre en après-midi à l'ESCC, Owen a reçu son prix d'athlète de l'année des mains de la directrice Josée Hébert. Des photos ont ensuite été prises avec sa famille et ses collègues Dynamos. 

Les projets d'Owen pour l'avenir, après l'obtention de son diplôme de l'ESCC, ne sont pas encore fixés. Mais sa mère pense que le théâtre ou une forme de spectacle vivant pourrait être une option. 

«Il aime être devant les gens, a-t-elle ajouté, et il aime être sur scène.» 

  Owen Edginton avec ses camarades Dynamos de l'École secondaire catholique de Casselman, lors d'une présentation spéciale le 15 octobre, pour sa réussite en tant qu'athlète étudiant de l'année pour le programme scolaire Special Olympics.