Marc Bisaillon represents the Free Party Canada in the Glengarry-Prescott-Russell riding in this year’s election. One of his campaign goals is to double the monthly Old Age Pension amount for seniors.
Marc Bisaillon represents the Free Party Canada in the Glengarry-Prescott-Russell riding in this year’s election. One of his campaign goals is to double the monthly Old Age Pension amount for seniors.

Marc Bisaillon fait campagne pour le Parti libre Canada

Gregg Chamberlain
EAP
Le candidat du Parti libre Canada, Marc Bissaillon, veut insuffler un peu d'air frais sur la scène locale des élections fédérales.

«C'est un nouveau parti politique, a déclaré M. Bissaillon, lors d'une entrevue téléphonique. Un souffle d'air frais.» 

M. Bissaillon, 49 ans, a passé sa jeunesse à Embrun, dans la municipalité de Russell. Il vit maintenant dans le canton de Hawkesbury Est, où il possède et exploite sa propre entreprise de conciergerie et d'entretien ménager, tout en travaillant à Hawkesbury comme responsable de l'entretien au Quality Inn. 

«Nous avons traversé beaucoup de choses, a-t-il commenté. Je voulais donner à la population le droit de s'exprimer.» 

Il a décidé de s'impliquer davantage dans la politique fédérale le mois dernier, après avoir passé la dernière année à décider quel parti il voulait représenter. Il a choisi de devenir un candidat du Parti libre Canada car «ils ont de grandes valeurs». 

Le Parti libre Canada énumère quatre thèmes principaux de campagne sur son site Web, à l'adresse www.partilivrecanada.org, afin de créer «un mouvement canadien/mondial d'humains unis et bienveillants». 

Ces thèmes sont : un climat social équilibré dans le respect de toute vie, la suspension immédiate de l'injection expérimentale de COVID-19 pour l'ensemble de la population, exiger d'urgence une enquête nationale indépendante et publique sur la gestion de la pandémie et la mise en place d'un processus pour une démocratie directe. 

M. Bisaillon a énuméré plusieurs enjeux locaux clés pour les électeurs de la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell. Il s'agit notamment de l'augmentation du nombre de logements à loyer modéré disponibles, des droits des femmes, du soutien au secteur agricole et de la protection de la faune. Il a également fait remarquer que le Parti libre Canada souhaite une augmentation de la pension de vieillesse par rapport au taux moyen actuel de 500 $ par mois.