Mayor Daniel Lafleur believes council meetings at the Casselman municipal office could reopen to the public this autumn if at least 90 per cent of the municipality’s population received their full vaccination against COVID-19.
Mayor Daniel Lafleur believes council meetings at the Casselman municipal office could reopen to the public this autumn if at least 90 per cent of the municipality’s population received their full vaccination against COVID-19.

Le maire de Casselman veut rouvrir les réunions du conseil municipal bientôt

Gregg Chamberlain
EAP
Le maire Daniel Lafleur veut rouvrir les réunions du conseil municipal de Casselman au public, mais pour cela, il faut que le nombre de vaccinations COVID de la municipalité augmente.  

«Notre municipalité compte un peu plus de 82% de personnes de 12 ans et plus et un peu plus de 75% de personnes âgées, a déclaré M. Lafleur lors d'une entrevue téléphonique le 12 août. Nous demandons à tous nos citoyens de nous aider à atteindre un taux de vaccination de 90%.» 

Le Dr Paul Roumeliotis, médecin-chef du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO), a déclaré dans des entrevues antérieures avec les médias que le fait que 90% de la population totale du BSEO soit vaccinée contre le COVID-19 créerait une situation d'immunité collective qui réduirait le risque de contagion par la variante Delta ou d'autres formes mutées du virus. Une vaccination complète signifie l'administration de deux doses de l'un des vaccins actuellement disponibles contre le COVID-19. 

Le maire Lafleur a fait remarquer que si 90% de la population de la municipalité de Casselman était vaccinée, lui et le reste du conseil seraient à l'aise pour lever l'état d'urgence municipal en vigueur depuis l'année dernière, lorsque la pandémie a commencé. Cela signifierait également la réouverture de leurs réunions ordinaires au public. 

«J'aimerais que cela (les réunions ouvertes) soit fait d'ici septembre», a déclaré le maire. 

Depuis le début de la pandémie au printemps 2020, le conseil de Casselman a tenu des réunions virtuelles plutôt que des sessions en personne au bureau municipal. Un lien téléphonique vers ces réunions virtuelles a été mis en place pour les résidents et les médias qui souhaitaient écouter les délibérations du conseil. 

Lorsque les séances du conseil de Casselman seront de nouveau ouvertes au public, a indiqué M. Lafleur, une politique de filtrage temporaire sera mise en place jusqu'à la fin de la pandémie pour toute personne souhaitant assister à une réunion. 

«Nous demanderons une preuve de vaccination, a déclaré M. Lafleur. Les masques seraient également indispensables, d'une manière ou d'une autre. Il (le COVID) est toujours un problème.»