Le maire de Casselman quitte ses fonctions

Charles Durocher
EAP
La municipalité de Casselman a annoncé la résignation du maire Daniel Lafleur lors d’une réunion extraordinaire tenue le 29 novembre dernier afin de « régler une question administrative ».

La résignation de Monsieur Lafleur fait suite à une lettre du 3 novembre que la province a envoyée à la municipalité qui souligne que « selon la Loi sur les municipalités de l’Ontario, un employé de la municipalité ne peut pas être élu membre du conseil municipal ».

Or, au cours de l’assemblée ordinaire du 14 septembre dernier, le conseil municipal a adopté un règlement pour désigner le maire comme directeur général intérimaire, ce qui contrevient directement à la Loi sur les municipalités de l’Ontario. Le conseil municipal affirme donc que la résignation du maire a pour objectif « de régulariser la situation de façon administrative afin qu’elle soit conforme à la Loi ».

Une réunion extraordinaire du conseil municipal de Casselman est prévue afin de déterminer comment sera comblé le poste de maire nouvellement vacant. La date et le lieu de l’assemblée seront confirmés prochainement.