More pharmacies will be able to administer vaccines to residents aged 55 and over in the region, while additional mass immunization clinics have been planned for those aged 60 and over.
More pharmacies will be able to administer vaccines to residents aged 55 and over in the region, while additional mass immunization clinics have been planned for those aged 60 and over.

La vaccination de masse prendra de la vitesse

Stephen Jeffery
EAP
Le gouvernement provincial a ajouté d'autres pharmacies à la liste des endroits où les habitants peuvent recevoir le vaccin d'AstraZeneca.

La pharmacie Walmart de Rockland se joindra à la Pharmacie Jean Coutu de Hawkesbury et à Embrun Remedy's Rx pour distribuer des doses aux résidents de 55 ans et plus de Prescott-Russell. Ailleurs dans le Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO), les vaccins seront offerts à Shoppers Drug Mart et Freshco Pharmacy à Cornwall, ainsi qu'à Seaway Valley Pharmacy à Winchester.  

Les pharmacies seront ajoutées à covid-19.ontario.ca/emplacements-pour-la-vaccination dès que des rendez-vous seront disponibles. Le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du BSEO, a déclaré que le bureau de santé local n'avait aucun contrôle sur l'attribution des pharmacies, mais qu'il avait demandé au gouvernement de tenir compte des régions où les services sont moins nombreux, comme Alfred.  

«Nous essayons d'examiner les zones à haut risque et les zones qui ont moins d'accès, a-t-il déclaré. À ce stade, nous n'avons pas eu notre mot à dire dans la sélection des pharmacies. Nous devons avoir une approche plus logique de l'emplacement des pharmacies.» 

Problème de surréservation 

Entretemps, le Dr Roumeliotis a déclaré qu'un bogue dans le système de réservation en ligne de la province était responsable d'une erreur de surréservation à la clinique d'immunisation de masse de Hawkesbury mercredi dernier. La clinique a reçu plus de patients que prévu mercredi, y compris ceux dont le nom ne figurait pas sur la liste du bureau de santé, ce qui a entrainé une longue file d'attente à l'extérieur du centre.  

Cependant, le Dr Roumeliotis a déclaré aux médias jeudi qu'un bogue dans le système de réservation de la province avait entrainé une surréservation de la clinique, due en partie au changement d'heure d'été. Il a déclaré que beaucoup de ceux qui se sont présentés avaient pris leur rendez-vous avant que le système ne soit mis à jour.  

Il a ajouté que le personnel n'avait refusé personne et que le problème avait été résorbé en début d'après-midi. «Si les gens ont l'impression que c'est ce qui se passe dans nos cliniques, c'est injuste et c'est faux, s’est-il défendu. Il s'agit d'un cas isolé.» 

Plus de 30 000 doses ont été administrées à travers le BSEO, et 37 000 autres sont attendues dans les cliniques de vaccination de masse d'ici le 7 mai. Le Dr Roumeliotis a indiqué que huit cliniques seraient organisées chaque semaine entre le 6 avril et le 7 mai, dans le but d'administrer environ 1000 doses par jour chacune. Les cliniques seront organisées à Rockland, Hawkesbury, Casselman, Cornwall, Alexandria et Winchester.  

Quelque 26 000 des 37 000 rendez-vous avaient été pris dans les deux premiers jours de disponibilité. Au moment de la publication, les personnes ayant 60 ans en 2021 et plus étaient autorisées à prendre rendez-vous.   

Le Dr Roumeliotis a précisé que le chiffre de 37 000 n'incluait pas l'approvisionnement d'AstraZeneca en vaccins ni tout approvisionnement supplémentaire qui pourrait être fourni. «Nous envisageons de vacciner environ 40 à 50 % de la population d'ici la fin de la prochaine période de quatre semaines, a-t-il déclaré. Si nous recevons plus de vaccins, nous augmenterons le nombre de vaccins à ce moment-là.»