Près de vingt couronnes ont été déposées autour du cénotaphe d'Embrun lors de la cérémonie du jour du Souvenir.
Près de vingt couronnes ont été déposées autour du cénotaphe d'Embrun lors de la cérémonie du jour du Souvenir.

Embrun se souvient des disparus le jour du Souvenir

Christopher Smith
Christopher Smith
EAP
Il y avait un peu de vent ce 11 novembre, mais cela n'a pas empêché Embrun de déposer des couronnes.  

Malgré le temps froid et maussade, la pelouse de l'hôtel de ville d'Embrun était bondée de monde en ce jour du Souvenir. Jean-Maurice Gaudreau, des Chevaliers de Colomb d'Embrun, a présidé la cérémonie, qui a débuté par l'hymne national et la prière du jour du Souvenir. Puis, les représentants ont été invités à venir déposer une couronne près du cénotaphe. 

Le député Francis Drouin a déposé une couronne au nom du gouvernement du Canada, la députée Amanda Simard a déposé une couronne au nom du gouvernement de l'Ontario, et le maire de la municipalité de Russell, Pierre Leroux, a déposé une couronne au nom de l'administration municipale. Des couronnes ont également été déposées par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), la Police provinciale de l'Ontario (OPP), la Légion de Russell, les écoles secondaires locales et une douzaine d'autres groupes. 

La cérémonie s'est poursuivie par la récitation du poème In Flanders Fields de John McCrae, suivie de l'interprétation de Dernier appel et de Réveil. Les deux morceaux instrumentaux sont utilisés pour symboliser le lien entre le dernier devoir d'un soldat, la dernière note de Dernier appel marquant le début des deux minutes de silence, et l'ascension au-dessus des réalités terrestres dans Réveil. 

Enfin, la foule a été invitée à s'avancer pour déposer ses coquelicots sur les couronnes et le cénotaphe, le vent en emportant plus d'un au loin.