Wastewater testing has started in Casselman to detect traces of COVID-19.
Wastewater testing has started in Casselman to detect traces of COVID-19.

Début de l'analyse des eaux usées à Casselman

Stephen Jeffery
EAP
Casselman est l'une des 11 régions de l'Ontario à tester des échantillons d'eaux usées pour détecter le COVID-19.

Le test, qui a débuté à Ottawa, permet de détecter la quantité de SRAS-CoV-2 dans les selles de la population. Les personnes atteintes du COVID-19 excrètent le virus dans leurs selles, même si elles sont asymptomatiques. Le test a été conçu pour permettre aux responsables de la santé de mieux comprendre à quel point le COVID-19 est répandu dans une communauté, en plus de déterminer le nombre de cas actifs grâce à d'autres mesures de dépistage.  

Selon la ville d'Ottawa, le virus n'a pas survécu au processus de traitement des eaux usées et ne représentait pas un risque pour les travailleurs ou le public par le biais de l'eau traitée rejetée dans la rivière des Outaouais. Toutefois, les tests ont permis de déterminer la quantité de matériel génétique du virus, mais pas s'il était intact ou infectieux.  

Casselman a été la première communauté de la région du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) à effectuer des tests sur les eaux usées. Jeudi, le gouvernement provincial a annoncé l'octroi de 12 millions de dollars pour détecter le COVID-19 dans les eaux usées de toute la province. Le gouvernement a prévu de s'associer à 13 établissements universitaires et de recherche pour ce réseau.  

« Analyser les eaux usées pour déceler le virus à l'origine de la COVID-19 permet de mesurer la propagation du virus en temps réel - avant même que les gens ne présentent de symptômes, a déclaré le ministre de l'Environnement, de la Conservation et des Parcs, Jeff Yurek, dans un communiqué. Avec les données cliniques et de santé publique, la surveillance des eaux usées aide les unités de santé publique à identifier les foyers d'infection potentiels et permet de prendre des décisions plus adéquates sur la nature et le lieu des ressources à mobiliser. »  

En décembre, le BSEO a annoncé qu'il prévoyait d'effectuer des tests pilotes sur l'eau dans plusieurs municipalités de la région. À l'époque, le Bureau de santé avait considéré Hawkesbury, Rockland, Cornwall et Morrisburg comme des sites potentiels.