Nathalie Belliveau  and Thaila Riden (bottom left and centre), of the Coalition for Climate Action, present their Climate Action Plan draft to Champlain Township Council.
Nathalie Belliveau  and Thaila Riden (bottom left and centre), of the Coalition for Climate Action, present their Climate Action Plan draft to Champlain Township Council.

Une coalition propose un plan climatique pour les CUPR

Christopher Smith
Christopher Smith
EAP
Une coalition bénévole de citoyens concernés souhaite que les Comtés unis de Prescott et Russell s'engagent dans un plan d'action climatique.  

La Coalition pour l'action climatique (CCA) est un groupe de bénévoles locaux et de groupes environnementaux qui travaillent ensemble pour encourager la création de plans d'action climatiques locaux. Lors de la réunion du comité plénier du canton de Champlain du mardi 31 août, deux bénévoles de la CCA ont demandé que le canton présente une résolution aux Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) demandant qu'un plan d'action climatique soit rédigé.   

«Nous devons commencer quelque part et nous devons commencer à avoir des conversations, a déclaré Thaila Riden, l'une des bénévoles de la CCA. Nous avons une décennie pour changer les choses.»   

Thaila Riden et sa coprésentatrice, Nathalie Belliveau, ont présenté un projet de résolution au conseil de Champlain. Le projet de résolution demande aux CUPR de se joindre aux Partenaires pour la protection du climat en 2021, d'établir un comité multidisciplinaire pour permettre l'apport de sources autochtones, de citoyens, de cantons et de comtés, et de s'engager à créer un plan d'action climatique pour les entreprises et les collectivités d'ici 2023.   

M. Riden et Mme Belliveau ont souligné que la municipalité de Russell est déjà en train de développer un plan local, et que des plans similaires existent déjà à Ottawa, Kingston, Port Hope et plusieurs autres communautés avoisinantes. La CCA a déjà présenté la même demande aux conseillers de Hawkesbury Est, qui l'ont bien reçue, et elle la présentera également aux autres conseils municipaux.   

«Je pense que les gens ne savent pas exactement ce qu'il faut faire. Nous n'avons pas toutes les réponses, mais nous devons travailler ensemble pour les trouver. Nous devons élaborer une feuille de route ou un plan», a déclaré M. Riden.   

M. Riden espère que le projet de résolution fourni au conseil sera inscrit à l'ordre du jour de sa réunion ordinaire du 9 septembre. Entre-temps, la CCA continue de recruter des bénévoles et de faire signer des pétitions. Visitez la page Facebook d'EcoEst - EcoEst à   https://www.facebook.com/ecoeastecoest  pour plus d'informations.