Residents of a triplex apartment building on James Street are now in need of new homes after a morning fire, July 14, destroyed the building. Fire fighters from Hawkesbury and L’Orignal and from Grenville in Québec spent almost five hours bringing the fire under control.
Residents of a triplex apartment building on James Street are now in need of new homes after a morning fire, July 14, destroyed the building. Fire fighters from Hawkesbury and L’Orignal and from Grenville in Québec spent almost five hours bringing the fire under control.

Un triplex détruit dans un incendie mercredi

Gregg Chamberlain
EAP
Les pompiers se sont précipités au centre-ville de Hawkesbury mercredi matin en réponse à un appel pour un incendie de maison.  

ersections des rues Main et Regent. Le chef Daniel Gascon a indiqué lors d'une entrevue ultérieure que le service d'incendie de Hawkesbury a reçu l'aide de ses homologues de L'Orignal, dans le canton de Champlain, et de Grenville, au Québec. 

Un des locataires de l'immeuble a remarqué de la fumée provenant d'un mur intérieur d'un appartement du rez-de-chaussée et a appelé le service d'incendie. La première équipe de pompiers sur les lieux est entrée dans l'immeuble par l'entrée arrière et a trouvé de la fumée et des flammes. 

Au total, sept camions de pompiers et environ quatre douzaines de pompiers ont passé toute la matinée et le début de l'après-midi sur les lieux, pour tenter de contenir l'incendie. Un camion échelle était garé dans la cour à l'arrière du bâtiment et les pompiers, équipés d'appareils respiratoires autonomes, tentaient de percer le plafond du bâtiment pour accéder au feu et aider à ventiler la chaleur et la fumée à l'intérieur. 

Les deux intersections de Main Street et de Regent Street ont été bloquées à la circulation par des équipes de travaux publics de la ville afin de permettre aux pompiers à l'avant du bâtiment de se concentrer sur leur travail. 

D'autres barricades ont été installées dans plusieurs entrées également et une seule barricade a été installée sur le tuyau d'incendie relié à une bouche d'incendie sur la rue Main. La barricade de ce site était nécessaire car un automobiliste, qui essayait d'accéder au parking arrière d'un commerce de la rue Main, a roulé sur le tuyau juste après qu'il ait été rempli d'eau et prêt à être utilisé par les pompiers. 

L'immeuble était un triplex qui abritait quatre personnes. Tous les résidents sont sains et saufs. Ils reçoivent présentement l'aide des Services aux victimes de Prescott-Russell et de la Société de la Croix-Rouge pour un logement temporaire et d'autres besoins. 

Le chef Gascon a noté qu'un pompier a souffert d'un épuisement mineur dû à la chaleur alors qu'il était sur les lieux. Son malaise était dû à la combinaison de la chaleur de l'incendie lui-même et des conditions météorologiques humides à l'extérieur du bâtiment à ce moment-là. Pour le reste, aucun des autres pompiers en service n'a souffert d'un quelconque malaise. 

La situation d'urgence en matière d'incendie a pris fin vers 13 h 30 ce jour-là. Des dommages importants à l'intérieur du bâtiment ont entraîné sa démolition. 

Selon le chef Gascon, on soupçonne qu'un défaut électrique serait à l'origine de l'incendie, mais comme le bâtiment a dû être démoli, la cause réelle restera inconnue. 

Un triplex détruit dans un incendie mercredi