The South Nation Conservation continued to deliver critical environmental services in 2021.
The South Nation Conservation continued to deliver critical environmental services in 2021.

Rapport annuel de la CNS

Charles Durocher
EAP
La Conservation de la Nation Sud dresse un bilan de ses opérations pour l’année 2021.

En 2021, la CNS a octroyé plus de 200 permis pour approuver des activités de développement durable en vue de protéger les personnes et les biens contre les catastrophes naturelles, comme les inondations et l’érosion, tout en travaillant à la conservation des terres humides, des cours d’eau et des rivages. 

La CNS a également examiné 590 projets d’aménagement au nom des municipalités dans le bassin versant autour de la rivière Nation Sud. Elle a assuré des services techniques pour 200 d’entre elles, en examinant, par exemple, la conception des installations de gestion des eaux pluviales. 

Grâce à des partenariats municipaux, à des programmes de subvention à la plantation d’arbres et à des dons d’arbres communautaires, la CNS a contribué à planter un nombre record de 230 000 arbres sur des propriétés privées et publiques. La CNS plante habituellement environ 150 000 arbres par année. 

Environ 200 000 visiteurs ont profité des aires de conservation de la CNS.  

La CNS a repris les camps de pêche estivaux pour les jeunes après leur annulation en 2020. Près de 100 jeunes ont participé aux camps à l’aire de conservation du Pont Cass à Winchester, à l’aire de conservation High Falls à Casselman et à l’aire de conservation Jessup’s Falls à Plantagenet. 

La CNS a organisé une vente aux enchères en ligne dont la thématique était « l’artisanat du bois dans la région » qui a permis de recueillir près de 3 000$ pour planter des arbres. 

La CNS a octroyé des subventions totalisant 10 000$ à des organismes communautaires à but non-lucratif afin d’appuyer des projets communautaires de plantation d’arbres. Elle a également obtenu des fonds par l’entremise de différents programmes de subventions du gouvernement pour appuyer des projets de restauration de cours d’eau et de milieux humides, de même que le financement du Programme d’acquisition de terres de la CNS pour ajouter aux 13 000 acres de terres gérées par la CNS. 

La CNS a continuer de mener ses programmes essentiels : l’aménagement des forêts publiques, le soutien aux propriétaires de boisés privés, la surveillance environnementale, les projets d’amélioration de la qualité des eaux agricoles, ainsi que le remplacement de frênes morts sur des propriétés privés à Ottawa. 

 «L'année nous a apporté de nouveaux défis, de grandes opportunités, des partenariats et des réalisations», explique Angela Coleman, Directrice générale de la CNS. «Nous avons hâte de poursuivre sur cette lancée en 2022, alors que nous célébrons notre 75e anniversaire en tant qu'organisme voué à la protection de notre environnement local et à l'engagement des collectivités.»