Champlain councillors have agreed in-principle to amend a 23-year-old bylaw in order to allow a food truck to be based at L’Orignal beach during summer.
Champlain councillors have agreed in-principle to amend a 23-year-old bylaw in order to allow a food truck to be based at L’Orignal beach during summer.

Proposition de règlement sur les food truck à la plage

Stephen Jeffery
EAP
Un camion de nourriture sera autorisé à la plage de L'Orignal si les modifications apportées à un règlement du canton de Champlain sont approuvées.  

Le canton a invité les vendeurs de food truck à soumettre des propositions de services au parc de l'Orignal, dans le cadre d'une mesure budgétaire visant à accroitre les commodités au cours de l'été de cette année. Mais un règlement municipal datant de 1998 interdit aux «véhicules de rafraichissement» de circuler sur les propriétés municipales, sauf lors d'évènements spéciaux.   

Lors d'une réunion la semaine dernière, l'urbaniste principale de Champlain, Jennifer Laforest, a proposé une révision du règlement qui permettrait aux camions alimentaires de circuler dans les espaces publics, à condition que le vendeur soit sous contrat avec la municipalité ou qu'il participe à un évènement approuvé. Les règlements concernant l'utilisation de camions alimentaires sur des terrains privés dans certaines zones rurales, commerciales et industrielles restent les mêmes.  

«Lorsque nous avons consulté le règlement, nous avons réalisé qu'il serait beaucoup plus facile de le réécrire que d'y apporter des modifications textuelles», a déclaré Mme Laforest.   

Champlain a délivré trois permis pour des «véhicules de rafraichissement», tous sur des terres rurales privées avec des utilisations existantes. Selon Mme Laforest, la plupart des examens municipaux des règlements sur les camions d'aliments et de boissons tiennent compte des possibilités d'équilibrage, ainsi que de tout impact sur les entreprises «briques et mortier».  

«Partout en Ontario et au Canada, les municipalités ont remarqué une augmentation de la demande de camions de nourriture et de véhicules de restauration mobile, a-t-elle écrit dans le rapport. Ces véhicules sont de plus en plus courants dans les marchés fermiers, les évènements en plein air, les parcs et autres espaces publics tels que les places et les routes.» 

La demande de propositions du canton pour l'emplacement du food truck à la plage, qui a fermé le 29 avril, a noté que les 57 lots du camping attenant avaient été réservés pour la saison 2021. La popularité de la plage de L'Orignal l'année dernière a incité le conseil à limiter l'accès aux résidents du canton. Une décision sur l'admission cet été n'a pas encore été discutée.  

Les conseillers ont appuyé le règlement en principe lors de la réunion de la semaine dernière et un vote d'approbation formel aura lieu lors d'une prochaine réunion.