School sports and other extracurricular activities that were shut down by the pandemic may be available for students again when Ontario schools reopen in September.
School sports and other extracurricular activities that were shut down by the pandemic may be available for students again when Ontario schools reopen in September.

Les sports scolaires pourraient reprendre en septembre

Gregg Chamberlain
EAP
Un autre signe que la vie pourrait bientôt revenir à la normale pourrait être le retour des programmes sportifs scolaires et d'autres activités parascolaires en septembre.

Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, a indiqué que des " activités modifiées " pour les sports parascolaires et les programmes de clubs scolaires pourraient faire partie de la scène étudiante lorsque les écoles de l'Ontario rouvriront leurs portes en septembre. Le ministre a averti que tout dépend encore de l'amélioration continue de la province dans la lutte contre le COVID-19 grâce à l'augmentation du nombre de personnes vaccinées contre la maladie, à la réduction du nombre de cas actifs de COVID et à l'absence de tout signe d'épidémie des formes variantes de la maladie. 

«Notre intention est de restaurer les activités périscolaires et sportives et les clubs, a déclaré Lecce. Il y aura des adaptations requises par la santé publique juste pour les rendre sécuritaires.» 

Lecce a promis plus de détails plus tard sur la façon dont le ministère travaillera avec les conseils scolaires pour inclure les activités parascolaires dans le cadre du plan de réouverture des écoles en septembre. Il a fait remarquer que les activités parascolaires, en plus d'assister aux cours et passer des examens, sont une partie importante de l'expérience scolaire des élèves. 

«Les activités parascolaires, de bénévolat et de sport est très importants dans le développement des élèves" a déclaré M. Lecce. 

Le Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) exhorte tous les résidents à se faire vacciner le plus tôt possible. Le BSEO collabore avec les conseils scolaires régionaux à l'élaboration d'une stratégie visant à vacciner dans les écoles les élèves qui n'ont pas reçu leur première ou leur deuxième dose. 

Le Dr Paul Roumeliotis, médecin-chef du BSEO, a affirmé que le plan comprendra une consultation avec les parents dont les enfants sont en âge de fréquenter l'école primaire.