The Mayors United Counties of Prescott and Russell are waiting to see what the federal government will do
The Mayors United Counties of Prescott and Russell are waiting to see what the federal government will do

Les enjeux locaux mis en avant au lendemain des élections

Christopher Smith
Christopher Smith
EAP
Les élections fédérales étant terminées, tout le monde attend de voir comment le gouvernement libéral minoritaire va soutenir les communautés de l'est de l'Ontario.  

L'élection surprise très controversée ayant eu lieu et le statu quo n'ayant pas changé, les gens se demandent que faire maintenant. Le gouvernement fédéral n'a pas changé de mains, restant une minorité libérale, et la pandémie est toujours aussi forte. Les maires de huit municipalités de l'est de l'Ontario se sont exprimés sur les enjeux locaux les plus importants. 

L'infrastructure a été le principal sujet de discussion des maires. La mairesse Paula Assaly de Hawkesbury, le maire Robert Kirby de Hawkesbury Est, le maire Pierre Leroux de la municipalité de Russell, le maire Normand Riopel du canton de Champlain et le maire Daniel Lafleur de Casselman ont tous cité l'infrastructure comme leur principale préoccupation. Les routes et les ponts doivent être réparés et l'argent n'est tout simplement pas là sans l'aide du gouvernement fédéral. Les prix sont élevés en ce moment en raison de la pandémie, et rien n'est fait pour les faire baisser. Ajoutez à cela l'énorme projet de centre de distribution qui nécessitera l'extension de l'eau et de l'électricité au sud de la 417, et l'infrastructure est facilement la plus grande préoccupation immédiate. 

Mais l'infrastructure physique n'est pas tout. Mme Assaly, le maire de Clarence-Rockland, Mario Zanth, et le maire d'Alfred-Plantagenet, Stéphane Sarrazin, ont tous mentionné que l'Internet haute vitesse était une de leurs préoccupations, d'autant plus que ce projet est en cours de réalisation depuis un certain temps déjà. En plus d'être une amélioration considérable de la qualité de vie, l'Internet haute vitesse permettrait à un plus grand nombre de personnes de travailler à partir de leur domicile, ce qui réduirait le stress et stimulerait l'économie. Même à Hawkesbury, qui dispose déjà de Bell Fibe, le service est coûteux et n'est pas aussi répandu qu'il pourrait l'être. 

Mme Assaly, M. Zanth, M. Sarrazin et le maire de La Nation, François St. Amour, ont également mentionné qu'ils aimeraient voir davantage de logements abordables dans la région. Il est important de relancer l'économie, et les emplois sont là, mais il n'y a tout simplement pas assez de gens pour les occuper tous. Un plus grand nombre de logements abordables attirerait les gens dans la région et leur permettrait d'occuper les postes vacants. 

M. Kirby a été le seul à évoquer la fin de la pandémie. «Je sais que tout le monde essaie d'aider, mais il semble que nous fassions un pas en avant, puis un autre en arrière, a-t-il déclaré. Je ne veux pas être complètement négatif, mais les progrès sont lents, et nous avons besoin que les gens coopèrent si nous voulons qu'ils s'accélèrent. Ce n'est pas seulement le gouvernement, ce n'est pas seulement les soins de santé, mais tout le monde doit travailler en équipe.»