Éric Danis and Anya Watson were sanctioned by a civil court judge, in 2018, for a fraudulent invoicing scheme they set up at Noreast Electronics in Hawkesbury where Danis worked. They defrauded the company of more than a million dollars and were ordered to pay all the money back plus interest and punitive fees. Now the Gatineau couple face criminal court charges on the same case.
Éric Danis and Anya Watson were sanctioned by a civil court judge, in 2018, for a fraudulent invoicing scheme they set up at Noreast Electronics in Hawkesbury where Danis worked. They defrauded the company of more than a million dollars and were ordered to pay all the money back plus interest and punitive fees. Now the Gatineau couple face criminal court charges on the same case.

Accusations pénales pour une fraude d'un million de dollars

Gregg Chamberlain
EAP
Un couple de Gatineau, qui a été le maître d'œuvre d'un stratagème frauduleux ayant permis de soutirer plus d'un million de dollars à une entreprise de Hawkesbury, fera maintenant face à des accusations criminelles.  

Éric Danis, 51 ans, et Anya Watson, 50 ans, résidents de Gatineau, ont déjà fait l'objet d'un examen par la cour civile et d'un jugement sur leurs actions, qui ont entraîné la perte de plus d'un million de dollars pour Noreast Electronics à Hawkesbury. L'entreprise a pris des mesures contre le couple après que sa propre vérification judiciaire a révélé que M. Danis, lorsqu'il était directeur des ventes pour l'entreprise, avait géré un système de fausse facturation sur une période de huit ans. 

M. Danis, avec l'aide de Mme Watson, son épouse, a créé de fausses factures de cinq sociétés chinoises qui étaient des fournisseurs de Noreast Electronics. Les factures comprenaient des prix gonflés pour les matériaux ainsi que des instructions pour envoyer les paiements à une banque du Wyoming. 

Lorsque l'argent arrivait, M. Danis effectuait des transferts électroniques des fonds excédentaires vers l'un de nombreux autres comptes bancaires qu'il avait ouverts aux États-Unis et au Canada, au nom d'une société canadienne à numéro. Il utilisait l'argent restant sur le compte du Wyoming pour payer les fournisseurs. 

Losque sa propre vérification judiciaire a révélé le stratagème, Noreast Electronics a intenté une action en justice civile contre Éric Danis et Anya Watson. En septembre 2018, la juge Sally Gomery de la Cour supérieure de l'Ontario a ordonné au couple et à leur entreprise de rembourser à Noreast Electronics l'argent perdu grâce aux factures falsifiées, de payer le coût de l'audit judiciaire ainsi que des coûts punitifs et des intérêts. 

La Police provinciale de l'Ontario a maintenant accusé les deux personnes de fraude à la suite d'une longue enquête policière. Les accusations ont été déposées le 11 août et M. Danis et Mme Watson doivent comparaître en cour à L'Orignal le 29 septembre. 

Un rapport sur les détails de l'affaire initiale devant le tribunal civil est disponible dans les archives du Tribune Express à l'adresse https://online.flippingbook.com/view/616527/4/.