Une période des fêtes ardue pour les commerçants d’Argenteuil

Patrick Hacikyan
EAP
Les commerces de détail des différentes municipalités d’Argenteuil ont connu plusieurs difficultés depuis leur activité réduite. L’engouement pour le commerce local aide certaines entreprises à composer avec ce contexte.

La période des fêtes de cette année, comptant habituellement pour une bonne partie du chiffre d’affaires annuel des commerces de détail, a été maigre. La possibilité de rester ouvert jusqu’au 24 décembre 2020 a été bénéfique pour plusieurs entreprises dites non essentielles. Toutefois, le contexte actuel restreint les activités de commerce des boutiques ne vendant pas des produits essentiels à la vente sans contact avec cueillette à l’extérieur. Néanmoins, les commerçants joints par l’Argenteuil ont noté un intérêt de leur clientèle pour l’achat local, ce qui leur a été un facteur favorable.

À Saint-André-d’Argenteuil, Karen Feiertag et Louis-Robert Frigault, propriétaires de Station 210 Boutique et Café, ont pour leur part la chance d’avoir une clientèle de réguliers qui les ont soutenus. «Les clients nous appuient. Ils ont été patients et généreux avec nous. Ce sont des perles», affirme Mme Feiertag. Le magasin vendant à la fois des produits essentiels et non essentiels, il a eu le droit de rester ouvert pendant la période de couvre-feu ayant lieu au Québec. Les propriétaires ont pourtant décidé de rester fermés au grand public après le 24 décembre par souci sanitaire et pour prendre le temps de réorganiser leur mode d’opérations. Ils reprendront certaines activités après le 27 janvier.

LISEZ LA VERSION COMPLÈTE DE CET ARTICLE EN PAGE 6 DE L'ARGENTEUIL DU 15 JANVIER 2021