Le comité organisateur de la guignolée de L’Orignal a tenu à faire le bilan de l’édition 2020 et à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de l’évènement. De gauche à droite, on voit Marcel Clément, Alexandre Leroux, pompier, François Bellemare, pompier, Bernard Vinet, chevalier et Thierry Pageau, pompier de L’Orignal.
Le comité organisateur de la guignolée de L’Orignal a tenu à faire le bilan de l’édition 2020 et à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de l’évènement. De gauche à droite, on voit Marcel Clément, Alexandre Leroux, pompier, François Bellemare, pompier, Bernard Vinet, chevalier et Thierry Pageau, pompier de L’Orignal.

Succès pour la guignolée

Olivier Frégeau
Le comité organisateur de la guignolée de L’Orignal, qui comprend l’Association des pompiers volontaires, les Chevaliers de Colomb et la Banque alimentaire de L’Orignal, a tenu à faire un bilan de la campagne pour remercier ses bénévoles, ses commanditaires, la population et la salle de Bingo Delta Boardwalk de Hawkesbury qui ont fait partie de la réussite de l’édition 2020 de la guignolée.  

Malgré l’annulation de la traditionnelle collecte de denrées porte-à-porte en raison de la pandémie, la guignolée a tout de même permis de distribuer à plus de 50 familles démunies de la région des paniers remplis de nourriture pour Noël. Le comité organisateur avait demandé aux citoyens d’apporter eux-mêmes leurs dons monétaires ou de denrées directement à la caserne de pompiers à des dates spécifiques. La population a répondu à l’appel, car les denrées non périssables et les dons monétaires ont dépassé les attentes du comité organisateur.  

«La collecte a été au-delà de nos attentes, nous ne nous attendions pas à ça puisqu’il n’y avait pas eu de collecte cette année à cause de la pandémie, a expliqué Marcel Clément des Chevaliers de Colomb, conseil Saint-Jean-Baptiste. Nous avons opté pour les dons en argent et ça a fonctionné à la merveille et encore aujourd’hui, la banque alimentaire continue d’en recevoir beaucoup. La communauté a été très généreuse», s’est-il exclamé.  

M. Clément a également mentionné que cette année, le comité organisateur de la guignolée a dû s’y prendre autrement pour faire entendre sa cause. Ainsi, le comité a créé des dépliants qui ont été par la suite distribués dans la région par le bureau de poste. Ce sont 1800 dépliants qui se sont retrouvés dans les boites aux lettres des résidents du secteur. Les réseaux sociaux ont également été mis à profit pour annoncer la guignolée.  

La grande collecte de denrées à la caserne de pompiers de L’Orignal de la rue Elgin s’est déroulée les 15, 16 et 17 novembre derniers. Marcel Clément a tenu à souligner le travail des pompiers volontaires pendant tout le long de la guignolée.  

«Sans les pompiers volontaires, organiser la guignolée serait très difficile. Nous, les membres d’organismes, commençons à vieillir. J’ai 76 ans d’ailleurs et nous sommes chanceux de les avoir, car parmi ceux-ci, on y retrouve beaucoup de jeunes en forme et nous avons entièrement besoin de cette relève pour nous aider», a-t-il conclu.