Scandale de la sélection des candidats pour les conservateurs de GPR ?

Christopher Smith
Christopher Smith
EAP
L'autorité de l'association de circonscription conservatrice locale a été supplantée.

L'Association de la circonscription électorale (ACE) de Prescott-Glengarry-Russell a critiqué la nomination de Susan McArthur comme candidate du Parti conservateur du Canada (PCC) pour la circonscription. Dans un communiqué de presse envoyé le 18 août, il est indiqué que plusieurs bénévoles ont démissionné de l'ACE en signe de protestation, notamment le secrétaire, deux vice-présidents et un ancien directeur de bureau de campagne.

«Cela rappelle l'époque de Patrick Brown dans notre circonscription, où les membres de la base n'ont pas leur mot à dire sur le choix de leur candidat (provincial), a déclaré Joel Charbonneau, ancien vice-président de l'ACE de GPR. Nous sommes passés d'un parti de base qui a respecté ses membres à un parti d'élitistes de Toronto qui nomment des amis dans des circonscriptions où ils ne vivent pas.»

M. Charbonneau a fait référence aux controverses passées sur la sélection des candidats pour le parti progressiste-conservateur de l'Ontario sous l'ancien chef Patrick Brown. Plusieurs associations de circonscription se sont plaintes que le siège social du PC leur avait imposé le choix des candidats.

Pierre Lemiuex, qui avait détenu la circonscription pendant 10 ans pour le parti fédéral, avant de perdre les élections de 2015 et 2019, a été le candidat préféré de GPR pendant six mois. Les règlements du parti stipulent qu'un candidat ne peut pas se représenter après deux défaites consécutives. M. Lemieux a donc soumis une demande en janvier 2021 pour que le règlement soit levé.

Six mois se sont écoulés sans que le siège du CPC ne réponde, malgré de multiples demandes de mise à jour. Puis, le 6 août, M. Lemieux a appris que sa demande avait été rejetée. Au même moment, l'ACE a été informée que la période de nomination des nouveaux candidats se terminerait le 8 août. L'ACE n'a pas été en mesure de trouver un nouveau candidat avant cette date, de sorte que la nomination de Mme McArthur est passée sans être contestée.

Plusieurs membres du conseil d'administration et bénévoles croient qu'il y a un lien entre le refus de la demande de dérogation de Pierre Lemieux, le court avis de délai pour les nominations de candidats pour GPR et la nomination de Susan McArthur comme candidat conservateur pour Glengarry-Prescott-Russell.

«Le problème n'est pas que Pierre n'est plus notre candidat, le parti avait le droit de refuser cette dérogation, a déclaré Jennifer Snell, qui était membre du conseil général de l'ACE du CPC et également directrice du bureau de campagne 2019. Mais si le parti nous avait donné un avis ou pris une mesure pendant la période de nomination, cela nous aurait donné plus de temps dans la circonscription pour donner un avis que nous avions besoin de quelqu'un pour se présenter plutôt que de se contenter d'un emploi parachuté d'un des amis d'Erin O'Toole.»

Les membres de l'ACE du CPC ont clairement indiqué que, selon eux, il s'agissait d'une tentative délibérée du siège du CPC d'installer son propre choix de candidat.

«La façon dont ils ont suivi les règlements du parti était assez secrète et sournoise, a déclaré Mme Snell. Les représentants du parti ont refusé de nous donner le nom de la candidate parce qu'elle avait des obligations professionnelles à remplir avant de le divulguer. Le nom a été diffusé sur les médias sociaux sans qu'aucune information ne soit donnée au conseil d'administration.»

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle pensait que cela s'était produit, Mme Snell a répondu qu'Erin O'Toole est en train de changer le parti en ce qu'il veut voir.

«Il a évincé le candidat du Yukon parce qu'il n'était pas d'accord avec les vaccinations obligatoires, a-t-elle dit, Il purge le parti des sociaux-conservateurs. Nos valeurs conservatrices n'ont pas changé, mais le parti a changé.»

L’ EAP a envoyé un courriel à la candidate conservatrice du GPR, Susan McArthur, pour obtenir un commentaire sur la question et attend une réponse.