Rogers Communications se joint au projet Cell Gap

Gregg Chamberlain
EAP
Rogers Communications se joint à l'équipe du projet visant à améliorer le service de téléphonie cellulaire dans tout l'Est de l'Ontario, les travaux devant commencer ce printemps.

«Personne ne peut battre les nouvelles que nous vous donnons», a déclaré J. Murray Jones, président du Réseau régional de l'Est de l'Ontario (RREO), lors d'une téléconférence de presse vendredi matin, annonçant que Rogers Communications est le partenaire du secteur privé dans le projet Cellular Gap.

«Ils nous préparent un avenir prometteur», a déclaré M. Jones, ajoutant que Rogers Communications investira plus de 150 millions de dollars dans le projet de partenariat privé-public de 300 millions de dollars visant à améliorer le service mobile à large bande sur une période de cinq ans pour tout l'Est de l'Ontario. Les gouvernements fédéral et provincial fourniront chacun 71 millions de dollars au projet et 10 millions de dollars supplémentaires proviendront du Eastern Ontario Wardens Caucus (EOWC), qui représente 13 gouvernements régionaux et leurs municipalités membres dans l'Est de l'Ontario.

RREO a fait pression depuis plusieurs années pour son projet Cellular Gap, car il s'agit d'un besoin essentiel pour améliorer l'accès local au signal cellulaire à large bande pour le développement économique et le soutien communautaire, et aussi pour assurer la sécurité publique en éliminant les «zones mortes» pour le service de téléphonie cellulaire qui créent des problèmes pour les services d'urgence comme les ambulanciers, la police ou les pompiers.

«Les habitants de l'Est de l'Ontario ont besoin d'une connectivité fiable que d'autres tiennent pour acquise, a déclaré Dean Prevost, porte-parole de Rogers Communications. C'est un besoin de l’avoir. C'est un doit d’avoir ce service.»

M. Prevost a souligné que l'entreprise commencera ce printemps à mettre à niveau plus de 300 tours cellulaires déjà en place dans l'Est de l'Ontario afin d'offrir un service mobile amélioré, plus rapide et plus sécuritaire. D'ici 2025, l'entreprise aura également installé 350 nouvelles tours cellulaires pour étendre la couverture du service cellulaire dans toute la région.

«D'ici la fin de l'année, a déclaré M. Prevost, les gens verront une amélioration du service.»