Pris en état d'ébriété au poste de contrôle frontalier

Rédaction
EAP
Un Montréalais comparaîtra devant le tribunal le mois prochain après avoir été accusé de conduite avec facultés affaiblies au poste de contrôle de l'autoroute 417.

Des agents du détachement de Hawkesbury de la Police provinciale de l'Ontario (OPP) ont arrêté un véhicule circulant du Québec vers l'Ontario au poste frontalier vers 7 h 50 mardi. Dans un communiqué, la police a déclaré que le conducteur a été emmené au détachement pour subir des tests supplémentaires après qu'une enquête ait révélé qu'il était sous l'effet de la drogue ou de l'alcool. 

Maxime Levesque, 27 ans, de Montréal, a été accusé de conduite d'un véhicule à moteur avec facultés affaiblies - alcool et drogues - et de conduite d'un véhicule ou d'un bateau avec du cannabis à portée de la main. Il a été libéré et doit comparaître devant la Cour de justice de l'Ontario à L'Orignal le 12 mai. Son permis a été suspendu pour 90 jours et le véhicule a été remorqué et mis en fourrière. 

Aucune des accusations n'a été prouvée en cour. La Police provinciale de l'Ontario continue de patrouiller les postes frontaliers en Ontario dans le cadre de la mesure de verrouillage COVID-19 que le gouvernement a imposée depuis lundi. La Sûreté du Québec mène une campagne de contrôle similaire pour les véhicules circulant de l'Ontario vers le Québec.