Pourquoi je marche ? Pour dénoncer le climat toxique; pour exposer la vérité!
Pourquoi je marche ? Pour dénoncer le climat toxique; pour exposer la vérité!

Mairesse Assaly: Pourquoi je marche?

Rédaction
EAP
Note de la rédaction: La mairesse de Hawkesbury Paula Assaly, a défilé devant l'hôtel de ville la semaine dernière munie d'une pancarte, pour protester contre ce qu'elle appelle «l'atmosphère toxique» qui y règne. Voici, dans ses propres mots, son explication de ce qu'elle fait et pourquoi.

Pourquoi je marche ? 

Pour dénoncer le climat toxique; pour exposer la vérité ! 

Le climat toxique existe depuis 2014; un rapport confidentiel caché au nouveau Conseil le dénonce et ce climat perdure.  Quand va-t-on s’arrêter sur le sujet qui ronge notre appareil municipal ? 

Premièrement, certains membres du Conseil ont manqué à leur devoir envers l’appareil municipal et au meilleur intérêt de la Municipalité lorsqu’ils sont allés tout droit au vote en faveur de la nomination de Dominique Dussault à titre de directrice générale sachant très bien que cette personne était déjà en conflit direct avec le Maire. 

Ils savaient très bien que la nomination de Dominique Dussault rendrait la relation Maire et DG impossible à la suite du dépôt de sa plainte au Commissaire à l’intégrité, John Saywell qui fut rendue publique en février 2021. Depuis, je vis son acharnement sans cesse et travaille dans un climat toxique. 

Deuxièmement, ce climat toxique se fait sentir au niveau des employés dont plusieurs ont quitté. Les employés ont alertés les membres du Conseil avec des lettres explicatives du climat toxique toutefois les membres de l’opposition, les mêmes quatre (4), ont décidé de s’en laver les mains. Personne ne semble vouloir régler ce problème qui perdure depuis 2014. 

Les conseillers le savent mais préfèrent les jeux de politiciens, soit de tout balayer sous le tapis, au lieu de régler le problème. Les employés et moi vivons de l’acharnement au quotidien. 

A titre de Maire, j’en ai assez du climat de terreur, de voir des employés pleurer, découragés, faire des attaques d’anxiété ou prendre des congés de maladie.  Le Conseil a dépensé suffisamment d’argent des contribuables pour satisfaire les doléances d’une seule personne et il continue de le faire. 

Je marcherai tous les jour de 12h à 13h pour militer en faveur d’un climat sain et sécuritaire pour nos employés jusqu’à ce que le Conseil prenne les mesures nécessaires pour remédier à cette situation qui perdure. Il est temps de passer à l'action. 

Ce n’est plus une question de choix ou de jeu politique mais bien une question de responsabilité! Article 225 (c.1) et 224 (d.1) de la loi municipale de l’Ontario. 

  

Paula J. Assaly 

Mairesse