Des ombres se déplacent dans le coin de votre vision, et des chuchotements vous parviennent du bout du couloir à l'ancienne prison de L'Orignal.
Des ombres se déplacent dans le coin de votre vision, et des chuchotements vous parviennent du bout du couloir à l'ancienne prison de L'Orignal.

Les esprits vagabondent à l'ancienne prison de L'Orignal

Christopher Smith
Christopher Smith
EAP
Bien que les détenus et le personnel d'origine ne soient plus là, quelque chose se promène encore dans les couloirs de l'ancienne prison de L'Orignal.  

La prison de L'Orignal a accueilli de nombreuses personnes méprisables en son temps. Des meurtriers, des violeurs et des fous se sont assis dans ses cellules, et plus d'un décès a eu lieu dans ses couloirs. Bien que la prison ait été transformée en musée, tous les anciens résidents ne sont pas partis. La plus ancienne prison de l'Ontario est réputée hantée, attirant des enquêteurs paranormaux et des visiteurs intrigués de partout. Le groupe d'investigation paranormale Phantoms of Yore a fait plusieurs voyages dans la prison pour communiquer avec les esprits, mais personne n'y a jamais passé la nuit. 

Le plus ancien esprit connu pour y résider est l'Homme de l'Ombre, enregistré pour la première fois par des détenus lorsque la prison était encore ouverte. Une forme semi-solide apparaissait à la sortie sud vers midi, une aura incolore avec un contour noir-gris qui avait le profil distinct d'une tête et de larges épaules. Plusieurs détenus ont rapporté avoir vu l'esprit pendant leur séjour là-bas, et même 30 ans après la fermeture de la prison, l'Homme de l'Ombre est avide d'être vu. Lors d'une récente observation de l'Homme de l'Ombre, l'entité s'est rapidement enfuie, et plus tard dans la nuit, l'EVP a capturé une voix masculine chantant à plusieurs reprises, «Je suis une ombre, je suis une ombre...» 

On pense que l'Homme de l'Ombre est l'esprit de Clément Goyette, un ivrogne agressif qui a été envoyé en prison après avoir tué un père et son fils avec une hache, à cause de l'alcool. Sa stature correspond exactement à celle de l'Homme de l'Ombre, et les baguettes de sourcier conduisent généralement les gens à la parcelle de la cour où son corps a été enterré après son exécution. Les détenus ont été pendus au gibet dans la cour de la prison, à l'endroit exact où se trouve aujourd'hui le bureau de l'infirmière, et les gens rapportent qu'ils ont du mal à respirer et qu'ils ont l'impression que quelque chose s'enroule autour de leur cou lorsqu'ils entrent dans la pièce. 

Les deux dernières personnes exécutées à la prison sont William Larocque et Emmanuel Lavictoire, qui engageaient des ouvriers agricoles pour travailler dans les champs et les tuaient ensuite pour leur assurance-vie. M. Lavictoire a été exécuté en premier, mettant 20 minutes à être pendu en raison de la perte de poids qu'il avait subie pendant son incarcération, mais lorsque le tour de M. Larocque est arrivé, il a dit à la foule qu'on avait pendu un homme innocent. On pense que M. Larocque a trompé ou intimidé M. Lavictoire pour qu'il l'aide, et que M. Lavictoire est toujours dans la prison. 

Plusieurs personnes ont senti M. Lavictoire dans la prison, dont le célèbre médium Marc Jade. Celui-ci a indiqué les cellules exactes dans lesquelles M. Lavictoire et M. Larocque étaient détenus avant leur mort, ainsi que les émotions que chacun manifestait à ce moment-là, ce qui n'est pas du domaine public. Marc Jade a également senti qu'il y avait eu une naissance à la prison pendant une tempête d'hiver, ce qui n'est pas non plus dans les archives. C'est la raison pour laquelle il y a un couffin dans l'une des chambres. 

Le couffin est le préféré d'un autre esprit, Ruth Millette, qui bercera le berceau si elle vous aime. Sa famille vivait dans la prison et elle aimait suivre son père Félix dans l'exercice de ses fonctions de directeur. Elle est morte un peu avant que sa famille ne déménage de la prison pour s'installer dans une maison en bas de la rue, et son esprit reste là, marchant dans les couloirs et chantant comme elle le faisait autrefois. Elle est très enjouée, elle veut souvent que les gens suivent son ombre, et on dit qu'elle veille sur tous les autres esprits de la prison. Pour cette raison, elle est connue sous le nom de l'Ange de la prison de L'Orignal. 

Ce sont les esprits les plus célèbres qui hantent la vieille prison, mais il y a beaucoup d'autres entités identifiées, et des centaines d'autres incidents qui ne peuvent être attribués à celles qui sont connues. Il existe plusieurs théories expliquant pourquoi la prison est toujours aussi bien peuplée, la plus prolifique étant que le calcaire dont elle est faite retient extrêmement bien l'énergie spirituelle. Les décès et les émotions sauvages ont laissé leur marque, saturant la prison des échos des émotions fortes et des affaires inachevées qui lient les esprits à ce monde. Quelle qu'en soit la cause, la prison est tout aussi peuplée que lorsqu'elle accueillait des détenus, et certains d'entre eux sont peut-être encore là pour vous accueillir. 

La zone de visite, où les détenus pouvaient parler avec les visiteurs, a connu son lot de fantasmes.
Les cellules des détenus ont recueilli beaucoup d'énergie négative de la part de ceux qui y ont été enfermés, ce qui entraîne un sentiment oppressant d'être observé.
 Clément Goyette a été emprisonné et exécuté après avoir tué un père et son fils à cause d'un différend concernant le paiement de l'alcool.
Emmanuel Lavictoire a été attiré dans une arnaque d'assurance mortelle par William Larocque, et il l'a payé de sa vie. 
Ann Ruth est connue comme l'Ange de la prison de L'Orignal. Elle suivait son père Félix en chantant et continue de veiller sur les esprits de la prison.