Le maire d’Alfred se lance en politique provinciale

Catherine Lefebvre
EAP
Stéphane Sarrazin, maire d’Alfred annonce qu’il se lance dans l’investiture pour devenir candidat pour le Parti Progressiste Conservateur de l’Ontario aux élections provinciales de juin 2022.

Maire depuis 2018 et, depuis décembre, président des Comtés unis de Prescott et Russell, Stéphane Sarrazin serait le seul dont la candidature a été approuvée par le comité provincial des candidatures. La nomination aura lieu jeudi le 15 juillet. Cela donnera au candidat nominé un an pour se préparer à l’élection provinciale.

M. Sarrazin raconte que les élus de la région ont beaucoup discuté du manque de représentation à Queen’s Park et du fait qu’il y a eu peu d’action au cours du dernier terme. Le nom du maire est évoqué comme candidat idéal pour représenter le comté de Glengarry-Prescott-Russell. Avoir l’appui de ses pairs a motivé l’homme à faire le saut.

Pour lui, les enjeux principaux sont toujours les mêmes : obtenir le réseau internet en milieu rural, l’élargissement de la route 174, les logements abordables. Il croit que la place du français à Queen’s Park est importante et qu’il y a toujours place à amélioration , mais il dit voir du progrès avec le travail effectué par la Ministre déléguée aux affaires francophones et Ministre des transports Caroline Mulroney. Tout ce qu’il souhaite, c’est avoir une meilleure représentation des enjeux ruraux et démontrer que ceux-ci sont bien différents que ceux en ville ou en banlieue.

Évidemment, en période électorale, le maire devra se retirer temporairement et s’il est élu, il représentera le comté, présentement représenté par Mme Amanda Simard, à Toronto. S’il est nominé, il affrontera Mme Simard qui se présentera sous la bannière libérale.