Cette année, La Baie Run a été un grand succès dans la collecte de fonds pour des causes locales. Des représentants de Centraide/United Way Prescott-Russell et de la Fondation de l'hôpital régional de Hawkesbury & district, qui se sont partagés les 25 000 $ recueillis, posent avec des membres de l'équipe Tulmar, l'un des grands groupes de la collecte de fonds qui a participé à la course. 
Cette année, La Baie Run a été un grand succès dans la collecte de fonds pour des causes locales. Des représentants de Centraide/United Way Prescott-Russell et de la Fondation de l'hôpital régional de Hawkesbury & district, qui se sont partagés les 25 000 $ recueillis, posent avec des membres de l'équipe Tulmar, l'un des grands groupes de la collecte de fonds qui a participé à la course. 

La Baie Run récolte 25 000$

Catherine Lefebvre
EAP
Du 23 au 31 juillet dernier, les participants de la Baie Run de L’Orignal pouvaient s’inscrire à des courses de 1 km, 5 km, 10 km, 72 km, un demi-marathon, un marathon, un défi sprint trois courses et un défi enduro, afin de amasser des fonds pour l’hôpital général de Hawkesbury et pour Centraide de l’est de l’Ontario, pour la troisième année.  

Pour la deuxième année consécutive, les courses se sont tenues de façon individuelle, en raison de la crise sanitaire. Le nombre de participants a tout de même permis d’amasser 25 000$, montant qui a été partagé pour venir en aide à deux institutions importantes de l’est ontarien. En effet, l’hôpital général de Hawkesbury a reçu 20 000$, alors que Centraide de l’est Ontario a reçu 5000$.   

Marcel Dicaire, officier de projet pour Centraide est Ontario, a expliqué que le montant s’ajoute aux donations faites à l’organisme, ce qui permettra aux familles de la région de Prescott-Russell dans le besoin de recevoir de l’aide. M. Dicaire a confirmé que malheureusement, en raison de la Covid, les demandes pour obtenir de l’aide ont augmenté. «On est surpris, parce que les gens sont très généreux, a-t-il ajouté. On a accumulé plus d’argent que les autres années. On pensait que ça aurait été l’opposé, le fait que les gens perdaient leurs emplois, mais la plupart des donateurs sont fidèles. Ce sont des donateurs de longue date. Là, on ajoute La Baie Run à nos donateurs. Ça va aider pour les montants qu'on avance.»