Me Guy Desmarais, président de la fondation Baxter & Alma Ricard qui offre un programme de bourses aux étudiants francophones hors Québec.
Me Guy Desmarais, président de la fondation Baxter & Alma Ricard qui offre un programme de bourses aux étudiants francophones hors Québec.

Bourses d’études pour les étudiants francophones hors Québec

Pour l’année 2021-2022, 34 lauréats ont reçu un montant total de 1 130 500 dollars. Douze nouveaux lauréats, dont deux provenant de la ville d’Ottawa, se partageront près de 343 000$ qui leur permettront de poursuivre des études de deuxième et troisième cycles au Canada ou à l’étranger, alors que 21 récipiendaires ont profité d’un renouvellement de leur bourse pour l’année 2021-2022, se partageant quant à eux 787 000$.  

«Depuis la création du programme de bourses de la Fondation en 1998, plus de 24 millions$ ont été décernés en bourses à des francophones hors Québec, perpétuant ainsi le rêve des philanthropes franco-ontariens Baxter et Alma Ricard d’assurer la réussite scolaire et financière des jeunes chefs de file francophones du pays », a déclaré le président de la Fondation, Me Guy Desmarais.  

«Cette année, 86 candidatures exceptionnelles d’étudiants prometteurs nous sont parvenues de chaque région du pays et de tous les horizons scolaires. Les dossiers analysés témoignaient d’un réel intérêt pour l’avancement de la francophonie.» À l’instar des 361 membres de notre communauté d’anciens boursiers, les lauréats de cette cuvée étudieront dans une grande variété de domaines, dans des écoles réputées situées en Amérique du Nord et en Europe. 

Tous les étudiants canadiens provenant de communautés francophones en situation minoritaire sont admissibles au programme de bourses d’études de la Fondation. La date limite pour poser sa candidature pour l’année scolaire 2022-2023 est le 1er décembre 2021.  

Les candidats, en plus d’un parcours académique remarquable, doivent démontrer un sens civique et un engagement réel au sein de leur communauté. Les bourses peuvent être accordées sur une période de trois ans pour permettre aux récipiendaires de poursuivre leur formation dans les meilleures universités du monde, sans s’endetter. Il est également possible de contribuer en faisant un don au CanaDon. Les dons par chèques et transferts électroniques sont acceptés.