Mélanie Laframboise planifie s’établir dans le comté de Prescott-Russell, afin d’y offrir des services juridiques en français.
Mélanie Laframboise planifie s’établir dans le comté de Prescott-Russell, afin d’y offrir des services juridiques en français.

Bourse pour des étudiantes francophones

Patrick Hacikyan
EAP
L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) a octroyé deux bourses à des étudiantes, dont une de Prescott-Russell.  

Deux étudiantes ont été primées par L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO). Mélanie Laframboise, de l’Université d’Ottawa, ainsi que Rossanna Scaramella, du collège La Cité, ont respectivement reçu une bourse de 2500$ puis de 1500$. Cette bourse leur a été octroyée, car elles ont démontré l’importance de la Francophonie en Ontario et leur désir de travailler dans la langue de Molière. 

La plus grande des deux bourses a été offerte à Mélanie Laframboise, puisque celle-ci étudie au niveau universitaire. Elle étudie le programme de Common law en Français à l’Université d’Ottawa. Elle est également originaire de Prescott-Russell. Cette dernière est à la tête du Regroupement étudiant de common laws en français dans son université, qui a pour mission de représenter les droits des étudiants francophones ou francophiles du programme de common law. 

«Cette bourse représente une excellente conclusion à mon programme d'études, lors duquel j’ai toujours tenté de revendiquer le respect des droits de la population étudiante francophone», a déclaré Mélanie Laframboise, à cette occasion.  

L’AJEFO travaille pour permettre une offre de services juridiques de qualité en français, partout en Ontario. La bourse décernée à ces deux étudiantes est rendue possible par son fonds Pour l’amour de la justice. Le fonds a pour but de pérenniser la relève juridique d’expression française en Ontario.