Les députés Éric Duncan (Stormont-Dundas-South Glengarry) et Francis Drouin (Glengarry-Prescott-Russell) sont fiers d’annoncer que le Glengarry Fencibles Trust a reçu une contribution fédérale de plus de 98 000 dollars pour la conservation de la Bishop’s House.
Les députés Éric Duncan (Stormont-Dundas-South Glengarry) et Francis Drouin (Glengarry-Prescott-Russell) sont fiers d’annoncer que le Glengarry Fencibles Trust a reçu une contribution fédérale de plus de 98 000 dollars pour la conservation de la Bishop’s House.

Bishop’s House se refait une beauté

Catherine Lefebvre
EAP
Les députés Éric Duncan (Stormont-Dundas-South Glengarry) et Francis Drouin (Glengarry-Prescott-Russell) sont fiers d’annoncer que le Glengarry Fencibles Trust a reçu une contribution fédérale de 98 572,02$ pour la conservation de la Bishop’s House, un site impressionnant situé au nord-est de Cornwall.

«La Bishop's House, à St Raphael, n’est pas seulement un monument historique, c’est un endroit où nous, dans l’est de l’Ontario, pouvons en apprendre davantage sur notre histoire. Il y a un an, le gouvernement fédéral, par l'entremise de Parcs Canada, a investi dans ce site historique pour s'assurer que les générations à venir auront accès à ce morceau de notre histoire», souligne Francis Drouin, député libéral de Glengarry-Prescott-Russell.   

L’argent servira à réaliser la conservation des trois murs de pierre exposés au nord du bâtiment, ce qui équivaut environ à 2000 pieds carrés.  Les deux hommes ont visité le site pour observer les travaux effectués et ont reconnu l’impact économique qu’un tel site patrimonial a sur la communauté. Il permet, entre autres, de générer des revenus grâce aux activités et aux visites touristiques. Ils ont aussi reconnu la fierté qu’amène la Bishop’s House chez les citoyens. Le fait que plusieurs bénévoles de la région s’impliquent dans le projet de conservation et organisent des collectes de fonds en est un bel exemple. Dans un contexte de pandémie, l’idée de mettre à l’agenda des visites de nos lieux patrimoniaux peut devenir une expérience enrichissante pour tous. 

«Nous sommes très chanceux que le comté de Glengarry soit si fier de préserver notre histoire locale. La maison de l’évêque est un autre excellent exemple de volontaires qui se sont mobilisés pour sauver un site historique et en faire une opportunité culturelle et économique», exprime Éric Duncan, député conservateur de Stormont-Dundas-South Glengarry. 

Cette subvention de Parcs Canada contribue à conserver ce monument historique pour les années à venir. «Beaucoup ne se rendent pas compte qu'avec une subvention à frais partagés, les organisations reçoivent des conseils professionnels ainsi que des fonds de contrepartie. Dans notre cas, cela signifiait que l'architecte de conservation Mona Lamontagne nous a conseillé sur les styles de maçonnerie patrimoniaux, puis a supervisé les matériaux et les progrès des tailleurs de pierre, explique Brenda Baxter, présidente du Glengarry Fencibles Trust. Nous conservions les murs les plus altérés du bâtiment - y compris l'exposition nord de 1808, donc une telle attention à la technique et à la précision historique était essentielle. Les supporteurs nous font confiance pour utiliser leurs fonds avec précaution.» 

Le bâtiment en pierre a été construit en 1808 par François-Xavier Rocheleau, maitre maçon spécialisé en construction d’églises et de cathédrales, pour loger le curé de St-Raphael, Alexander Macdonell. Le révérend y a fondé le Collegeof Iona, premier collège d’Ontario, en 1817. Il deviendra évêque plus tard, d’où le nom de Bishop’s House (la maison de l’évêque). Elle se situe en face des ruines de l’église de St-Raphael, devenu lieu national historique méconnu par les Canadiens. L’église a été construite par le révérend Macdonell et a été incendiée en 1970. Les ruines sont préservées depuis.  

Le Glengarry Fencibles Trust, organisme de charité formé de citoyens de la région de Glengarry, a fait campagne en 2004 pour leur préservation et les a acquises en 2015. Rappelons que le conseil municipal de South Glengarry avait rejeté une demande de démolition de la part du Catholic District School Board of Eastern Ontario.