Action Champlain continue de se battre

Gregg Chamberlain
EAP
La bataille juridique concernant un projet controversé de cimenterie pourrait ne pas être terminée si Action Champlain obtient gain de cause.

Le groupe de citoyens locaux continue de s'opposer au projet de Colacem Canada Ltd. de construire une cimenterie sur la propriété de l'entreprise le long de la route de comté 17, près de L'Orignal. Le groupe a perdu son appel auprès du Tribunal d'appel en matière d'aménagement local (TAAL) concernant les modifications de zonage et du plan officiel qui permettraient au projet d'aller de l'avant. Il travaille maintenant à l'élaboration d'un plan pour faire appel de cette décision à la suite d'une réunion communautaire virtuelle tenue le 18 avril.

"Nous avons récolté 56 000 $ en une heure", a déclaré le groupe dans un communiqué de presse envoyé par courriel. "Le message est clair."

Action Champlain a demandé à son conseiller juridique de faire des recherches pour savoir si le groupe peut ou non lancer un appel légal de la décision du TAAL. Le groupe a reçu un rapport le 21 avril indiquant qu'il a des raisons de le faire. La question est maintenant de savoir si la Cour divisionnaire acceptera la demande.

Pendant ce temps, le travail se poursuit pour recueillir 110 000 $ pour couvrir les frais juridiques potentiels si un appel va de l'avant. Action Champlain a déclaré qu'elle demandera au canton de Champlain un soutien financier équivalent à son budget d'appel.

Le groupe a promis de rembourser tous les dons si l'appel n'est pas entendu.