Il y a une foule de bonnes idées sur ce qu'il faut faire de la propriété du Collège d'Alfred, a déclaré le maire Stéphane Sarrazin du canton d'Alfred-Plantagenet, mais rien ne peut arriver tant que le gouvernement provincial n'accepte de laisser la municipalité devenir le gestionnaire immobilier du site

L'avenir de l'ancien collège d'agriculture entre les mains de la province

L'ancien bâtiment et les terrains du Collège d'Alfred pourraient constituer une partie importante du profil communautaire du village d'Alfred, mais tout dépend du gouvernement provincial.

« Beaucoup de gens de la communauté sont venus nous voir avec des idées de projets qui ont tous du bon sens, a déclaré le maire Stéphane Sarrazin du Canton d'Alfred-Plantagenet. Mais la première étape est d'obtenir l'approbation du ministère de l'Agriculture pour devenir un acteur clé dans ce projet. »

Le maire Sarrazin a commenté la situation à la suite d'une récente présentation d'un consultant, au conseil municipal, avec une proposition pour la municipalité. L'établissement d'un partenariat entre divers organismes, entreprises et autres groupes d'intérêt pourrait contribuer à l'aménagement de l'ancien bâtiment du collège agricole et du terrain principal du campus.

Le gouvernement provincial a repris la propriété de cette partie de la propriété de l'Université de Guelph. L'université, toutefois, continue d'en être le gestionnaire immobilier.

Le gouvernement provincial n'a pas encore décidé ce qu'il fera des autres bâtiments collégiaux et terrains du campus ou s'il doit retourner le site à l'Université de Guelph. Le maire Sarrazin aimerait que la propriété soit transférée au canton et que la municipalité en assure la gestion immobilière. Cela donnerait à la municipalité la liberté de trouver et d'élaborer la meilleure proposition de projet pour rajeunir et réaménager l'installation.

« En fin de compte, nous pensons que nous sommes mieux placés que l'Université de Guelph pour amener les gens à vraiment utiliser cet endroit, a déclaré M. Sarrazin. Mais nous ne leur demandons pas (province) de nous donner le bâtiment. »

La municipalité a demandé à rencontrer le ministre de l'Agriculture, lors du congrès de l'Association des municipalités rurales de l'Ontario, en janvier prochain. Le maire Sarrazin et son personnel présenteront la proposition du canton de devenir le nouveau gestionnaire immobilier du Collège d'Alfred, comme la première étape du réaménagement du site.

« Nous avons une vision pour cela, a-t-il dit. Et nous ferons en sorte qu'il devienne plus rentable. »