L'heure des adieux a sonné

Aucune envolée. Les adieux du conseil municipal de Hawkesbury lundi soir, lors de la réunion ordinaire à l’hôtel de ville, se sont déroulés dans un calme olympien.

La séance a davantage ressemblé à un vaste remerciement - merci aux électeurs pour leur confiance, merci à l’administration pour son professionnalisme et son aide à la compréhension des dossiers et merci aux autres conseillers pour ce mandat bien rempli - plutôt que sur un retour sur les événements marquants de ce terme.

À cette table, Johanne Portelance, Michel Thibodeau et André Chamaillard, qui font partie de l’Équipe Solution Hawkesbury et qui seront de retour au sein du prochain conseil, se sont faits particulièrement discrets. Les conseillers qui doivent quitter, Michel Beaulne, Marc Tourangeau et Alain Fraser, se sont tous dits fiers d’avoir servi la population au mieux de leurs connaissances. Cependant, M. Fraser, qui avait annoncé en début de campagne qu’il s’agirait de son dernier mandat s’il était réélu, a annoncé qu’il ne met pas de côté la possibilité de se représenter lors des prochaines élections pour faire avancer certains dossiers qui lui sont chers . «Si je n’avais qu’un souhait, à part l’harmonie au sein du conseil, ce serait le fusionnement des municipalités de Hawkesbury et Champlain.» On le reverra fort probablement.

Finalement, le maire sortant, René Berthiaume, a pour sa part fait preuve de beaucoup de sérénité dans les circonstances. «Ce n’est jamais un moment facile quand tu as donné le 100% de toi-même mais tu dois accepter que ça arrive à une fin. Il n’y a pas personne qui trouve ça facile de perdre. Par contre, la population a décidé que je ne servirais plus. Ils ont choisi une vision autre que celle que j’ai présentée et c’est correct. Ils auront à composer avec cette décision.»

Un retour sur la scène municipale est-il envisageable? «Je ne dis pas oui et je ne dis pas non. Les choses arriveront au moment où elles arriveront, dans ma vie. Pour le moment, je veux reprendre le contrôle de ma vie, prendre du temps avec ma femme. Le travail de maire, pour moi, ça été 80 heures de travail par semaine ou à peu près, depuis quatre ans.» Pour l’instant, aucun projet précis ne se dessine sinon celui de se reposer et de récupérer le temps perdu en famille. L’engagement communautaire demeurera cependant parmi ses activités.

«J’ai toujours été un homme impliqué dans la communauté depuis mon très jeune âge. Je pense que c’est quelque chose d’inné chez moi alors je ne vais pas arrêter de servir dans la communauté. Mais, pour le moment, je prends un recul de quelques mois.»

En bout de ligne, René Berthiaume aurait aimé achever ce qu’il avait entrepris mais s’estime quand même heureux de ses réalisations.

«Ce qui était important pour moi, c’est qu’on a travaillé sur la fondation de la Ville de Hawkesbury pendant les derniers quatre ans. On a fait un plan stratégique, un plan culturel et un plan d’infrastructures. On était maintenant prêt à passer à la deuxième étape, celle d’augmenter les revenus pour s’assurer qu’on contrôle les augmentations de taxes dans le futur et c’est ce que j’avais préparé, c’est ce que je vendais comme vision.»

C’est là le jeu de la politique, a-t-il convenu. Parfois on gagne et parfois on perd.

La future mairesse, Jeanne Charlebois, assistait par ailleurs à cette séance ainsi que le futur conseiller, Yves Paquette. Tous les deux seront assermentés le 1er décembre prochain, ainsi que tous les membres du nouveau conseil. Pour sa part, René Berthiaume a fait savoir qu’il n’avait nullement l’intention d’être présent aux séances du conseil. Il prendra un vrai congé.

 

Date: 
Tuesday, 25 November 2014 - 3:30pm
Newspaper: 
Journalist/e: 
Chantal Quirion
Abolition d'un poste aux loisirs?
 Lors de la dernière séance du conseil de la ville de Hawkesbury avant les...
MORE
Une académie de hockey au Sommet
L'Académie internationale de hockey du Sommet dévoilera officiellement son...
MORE
Fin de saison en queue de poisson
La finale consolation de la Ligue de football senior du Conseil scolaire de...
MORE

Édition André Paquette

La Compagnie d'Édition André Paquette Inc
1100 Aberdeen C.P. | P.O. Box 1000
Hawkesbury ON K6A 1K7 Canada

Président | President Bertrand Castonguay
Directeur général | General Manager Roger Duplantie
Directeur, Ventes et développement | Director, Sales and development François Bélair
Directeur de l'information | News editor François Legault

EditionAP logos